Opportunités de financement

Postulez aux bourses de reportage pour une pêche durable

Le Réseau des Journalistes pour une Pêche Responsable en Afrique de l’Ouest (REJOPRAO) offre aux journalistes basés en Afrique des bourses de reportages de 200 à 400 Euros sur le thème « Pêche et Changement Climatique ». Délai de candidature: 10 octobre 2015, 18h00 GMT

Ces bourses de reportage permettront aux journalistes sélectionnés de couvrir les frais de déplacement nécessaires à la réalisation de leurs projets de reportage. L’appel couvrant à la fois les propositions pour la presse écrite, la presse en ligne, la radio et la télévision dans les trois langues que sont le Français, l’Anglais et le Portugais.

Pour plus d’informations et pour postuler, rendez-vous sur : http://bit.ly/1F9bGsd

N’hésitez pas à diffuser largement l’information dans vos réseaux.

Le Rejoprao prône depuis sa creéation en 2006 une pêche responsable et durable en Afrique

Le Réseau des Journalistes pour une Pêche Responsable et durable en Afrique de l’Ouest (REJOPRAO) invite les journalistes à travers l’Afrique à postuler pour des bourses de reportages. Ces bourses sont destinées à soutenir la réalisation de projets de reportages sur la pêche dans les pays de base des journalistes postulants. Il s’agit de montant compris entre

View original post 470 mots de plus

Publicités
Opportunités de stages, emploi et formation

Programme de Leadership au Sahel 2016, Ouagadougou

En Janvier 2015, 27 leaders émergents du Niger, du Burkina Faso, du Mali, et du Tchad se sont réunis pour une formation intensive d’une semaine, dirigée par des acteurs reconnus mondialement. Ledit programme cherche à inspirer et préparer les leaders émergents à développer des solutions évolutives intégrées aux défis complexes qui entravent le développement dans le Sahel. Les organisateurs lancent pour l’année 2016 le recrutement d’une nouvelle cohorte de jeunes leaders émergents. 

Délai de candidature : 23 août 2015, 00h00.

A propos du Programme de Leadership au Sahel (PLS)

Le Programme Leadership au Sahel ambitionne de créer et animer un réseau actif de leaders émergents, partageant une vision commune de l’avenir du sahel et engagé en faveur du développement durable. Pour ce faire, le PLS travaillera à : (i) Inspirer et préparer les dirigeants émergents pour proposer des solutions intégrées et extensibles au Sahel (ii) Motiver la collaboration multidisciplinaire et les solutions innovantes aux défis dans le Sahel. Trois composantes sont prévues :

  • Une formation intensive du 25 au 30 Janvier 2016 à Ouagadougou (prise en charge financière totale)
  • Une plateforme de soutien et mentorat pour les participants, sur une période d’un an.
  • L’adhésion permanente des participants à un réseau de professionnels du développement au Sahel.
Quels profils sont recherchés ?

Les candidat(e)s doivent être âgé(e)s de 25 à 45 ans et résider au Niger, au Burkina Faso, au Mali, au Mauritanie, au Sénégal ou au Tchad. Ils doivent pouvoir justifier d’au moins 5 ans d’expérience dans un des domaines suivants: Agriculture durable / Gestion de ressources naturelles ; Sécurité alimentaire / Nutrition ; Education et autonomisation des jeunes filles ; Planification familiale.

Le programme est dirigé par l’Initiative OASIS, en collaboration avec l’Université Abdou Moumouni (UAM), l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) de l’Université de Ouagadougou, le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), le programme Sahel Resilience Learning de l’USAID et Expand Net.

Pour soumettre votre candidature, téléchargez le formulaire d’inscription. Et envoyez le dossier à : info@oasisinitiative.org avec l’objet: Nom de famille, pays de résidence, code de domaine; au plus tard le 23 août 2015, à minuit.
Ou rendez-vous sur le site : www.oasisinitiative.org/pls pour plus d’informations.

Les TIC: le tremplin pour une agriculture inclusive

Insécurité alimentaire : L’Ultime Combat, une enquête Ushuaïa TV

Consacrée à l’insécurité alimentaire dans le sud-Bénin, la nouvelle Enquête Ushuaïa TV illustre des défis de la faim et la malnutrition dans le département du Mono.  On y retrace l’histoire de Paul Kakpo : ce fils de pasteur rentré au Bénin pour créer dans son village natal de Grand Popo , une ferme 100% biologique . « Insécurité alimentaire : l’ultime combat », est le titre de cette Enquête d’Ushuaïa TV sur le Bénin à découvrir à partir du 19 mai sur Ushuaia TV.

Synopsis

Au Bénin, 34% des ménages sont confrontés à l’insécurité alimentaire. Dans un département comme celui du Mono, l’accès à la nourriture pour les familles est un combat renouvelé au quotidien. La malnutrition y touche 1 enfant sur 3… le poisson se raréfie , empoisonné par la pollution , les paysans sont contraints de brader leurs terres  à des investisseurs étrangers ou de céder à des rendements à court terme à grand renfort de produits chimiques. A l’aube de ses 60 ans, Paul Kakpo, a choisi, après 30 ans passés en France de rentrer chez lui, dans le sud du Bénin pour entrer en résistance. En marge des actions de développement menées par le Programme Alimentaire Mondial, Paul, le fils de pasteur, tente un pari fou : développer une ferme agricole 100% bio… à la clé, engrais et insecticides naturels, énergie solaire et… éducation !

« Insécurité alimentaire : l’Ultime combat » est une enquête Ushuaïa Tv Bénin, écrite et présentée par Christine Oberdorff et réalisée par Christian Roche avec la collaboration de Jérémie Eloy, Guillaume Le Corre, Hugo Metz et Christian Holl. Il sera diffusé sur Ushuaïa TV le mardi 19 mai à 20h45 et le samedi 23 mai 2015 à 07:48.

Au Bénin, pas de guerre, pas de famine, l’ancien royaume du Dahomey a même été épargné par le virus Ebola. Mais ce pays francophone d’Afrique de l’Ouest fait face à un péril plus pernicieux… une véritable bombe à retardement : l’insécurité alimentaire.

Rencontres, colloques, forum, congrès

La faim et la malnutrition, un business rentable ?

Lorsque la fortitication en laboratoire des aliments transformés pour l’aide alimentaire se substitute à l’approche quantitative classique de distribution de sacs de riz par les ONG … « La Faim et la Malnutrition, un Business Rentable? », un film de Yves Billy et Sylvain Roumette, à l’affiche du Festival Consom’Acteurs 2015.

The ABJCA Blog

« Nourrir à tous prix? »

Chaque jour il y a plus de 200 000 nouvelles bouches à nourrir dans le monde, alors que plus d’un milliard d’hommes souffrent déjà de la faim. Devant l’ampleur de la malnutrition, notamment infantile, les stratégies d’aide alimentaire sont en train de changer : l’approche quantitative classique (le « sac de riz » distribué par les ONG) est de plus en plus remplacée par une approche qualitative basée sur des aliments transformés et

View original post 97 mots de plus

Financement de l'agriculture familiale, L'agriculture familiale : que nous disent les experts?

Appel à propositions pour bonnes pratiques

Chers Abonnés,
La Division de la protection sociale (ESP) de la FAO aimerait vous inviter à participer à l’étude mondiale «Le rôle des organisations rurales dans la protection sociale», menées sous l’objectif stratégique de la FAO «Réduire la Pauvreté Rurale». Dans ce cadre un appel à propositions pour bonnes pratiques est lancé, et reste ouvert jusqu’au 29 Mai 2015.

L’objectif de cette étude est de construire une base de connaissances pour les décideurs et les praticiens du développement pour évaluer le potentiel des organisations rurales à participer à la conception, la mise en œuvre et le suivi de la protection sociale des pauvres ruraux. L’appel à propositions est publié à toutes les divisions techniques et bureaux décentralisés de la FAO, les agences de développement intéressées et d’autres partenaires extérieurs, invitant ses collègues à participer à cette étude et soumettre des propositions de bonnes pratiques.

Vous trouverez plus de détails sur l’historique et le contexte de l’étude dans la note conceptuelle. Vous êtes invités à envoyer vos commentaires sur les principales questions abordées par l’étude en utilisant les formulaires ci-joint (Formulaire A, Formulaire B):

  1. Quelles tâches les organisations rurales peuvent-elles effectuer dans les programmes nationaux de protection sociale? (Formulaire A)
  2. Quelles pratiques collectives de gestion des risques contribuent-elles à améliorer la résilience des populations rurales pauvres, et à protéger leurs moyens de subsistance et leurs actifs en cas de besoin? (Formulaire B)

Le résultat de cette étude sera présenté au travers d’une série de produits :

  • Des notes techniques documentant les pratiques sélectionnées ;
  • Un rapport analytique mettant en évidence les facteurs clés de succès et les leçons apprises ;
  • Un briefing pour les politiques ;
  • Un forum électronique engageant des experts externes et des praticiens sur ce sujet.

Les contributions seront soumises par e-mail à fsn-moderator@fao.org au plus tard le vendredi 29 mai 2015. Les instructions pour l’élaboration et la soumission de votre proposition sont dans les formulaires attachés.

Pour tout complément d’information ou éclaircissements, n’hésitez pas à contacter le FSN (Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition) à l’adresse sus-écrite.