Financement de l'agriculture familiale, L'agriculture familiale : que nous disent les experts?

Appel à propositions pour bonnes pratiques

Chers Abonnés,
La Division de la protection sociale (ESP) de la FAO aimerait vous inviter à participer à l’étude mondiale «Le rôle des organisations rurales dans la protection sociale», menées sous l’objectif stratégique de la FAO «Réduire la Pauvreté Rurale». Dans ce cadre un appel à propositions pour bonnes pratiques est lancé, et reste ouvert jusqu’au 29 Mai 2015.

L’objectif de cette étude est de construire une base de connaissances pour les décideurs et les praticiens du développement pour évaluer le potentiel des organisations rurales à participer à la conception, la mise en œuvre et le suivi de la protection sociale des pauvres ruraux. L’appel à propositions est publié à toutes les divisions techniques et bureaux décentralisés de la FAO, les agences de développement intéressées et d’autres partenaires extérieurs, invitant ses collègues à participer à cette étude et soumettre des propositions de bonnes pratiques.

Vous trouverez plus de détails sur l’historique et le contexte de l’étude dans la note conceptuelle. Vous êtes invités à envoyer vos commentaires sur les principales questions abordées par l’étude en utilisant les formulaires ci-joint (Formulaire A, Formulaire B):

  1. Quelles tâches les organisations rurales peuvent-elles effectuer dans les programmes nationaux de protection sociale? (Formulaire A)
  2. Quelles pratiques collectives de gestion des risques contribuent-elles à améliorer la résilience des populations rurales pauvres, et à protéger leurs moyens de subsistance et leurs actifs en cas de besoin? (Formulaire B)

Le résultat de cette étude sera présenté au travers d’une série de produits :

  • Des notes techniques documentant les pratiques sélectionnées ;
  • Un rapport analytique mettant en évidence les facteurs clés de succès et les leçons apprises ;
  • Un briefing pour les politiques ;
  • Un forum électronique engageant des experts externes et des praticiens sur ce sujet.

Les contributions seront soumises par e-mail à fsn-moderator@fao.org au plus tard le vendredi 29 mai 2015. Les instructions pour l’élaboration et la soumission de votre proposition sont dans les formulaires attachés.

Pour tout complément d’information ou éclaircissements, n’hésitez pas à contacter le FSN (Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition) à l’adresse sus-écrite.

Publicités
Financement de l'agriculture familiale, Les TIC: le tremplin pour une agriculture inclusive

Le Crowdfunding: une aubaine pour le financement de l’agriculture ?

Le Crowdfunding ou financement participatif était aussi à l’ordre du jour de l’agenda de Nairobi sur le financement de la chaine de valeur agricole. La Session 3 du Jeudi 17 juillet 2014 à laquelle j’ai participé avait ainsi pour thème : « Crowdfunding dans l’agriculture ACP : initiatives, défis et perspectives ». L’objectif était de discuter des opportunités d’utilisation de ce nouvel instrument pour le financement de l’agriculture dans les régions ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique).

Vous avez sans doute déjà entendu parler du Crowdfunding. Mais vous êtes-vous particulièrement intéressés à ce dont il s’agit concrètement et quelles en sont les différentes formes? Aussi, vous pourriez déjà connaître des plateformes telles Ulule.com , Indiegogo.com ou KissKissBankBank. Cependant, il y en a plus qu’on ne le pense, et même déjà quelques-unes spécialement axées sur l’agriculture.

Pour les découvrir et penser les possibilités que avons de faire du financement participatif, un outil innovant de financement de l’agriculture, lisez mon article publié sur le blog du CTA comme un des extrants de la couverture en ligne de cette conférence sur le financement de la chaîne de valeur agricole (Fin4Ag). Lien vers l’article ici.

Mais vous pourrez aussi saisir l’occasion pour lire de nombreux autres articles publiés dans le même régistre Fin4Ag par mes pairs. Aussi bien des articles en Français, que des articles en Anglais.

Bonne lecture à vous, et surtout n’hésitez pas à commenter et poser vos questions. Je pense personnellement que c’est le seul blog où vous pourriez vous documenter sur les dernières tendances liant les TICs, des outils et politiques innovants au financement de l’agriculture des pays ACP.

Financement de l'agriculture familiale, Rencontres, colloques, forum, congrès

Des financements innovants pour une agriculture inclusive

« Financement des chaînes de valeur agricoles : outils innovants, bonnes pratiques et enseignements ». Voilà ainsi formulé l’un des trois axes thématiques de la conférence internationale sur le financement des chaînes de valeur agricoles « Fin4Ag 2014 ». Prévue pour se tenir du 14 au 18 Juillet 2014 à Nairobi au Kenya, cette conférence verra la participation de plus de 500 représentants des secteurs public et privé des pays des régions ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et au-delà.

Au total, 20 sessions meubleront ce premier axe thématique et permettront aux participants et aux intervenants d’aborder et partager leurs connaissances et expériences sur les divers outils permettant un financement réussi des chaînes de valeur agricoles.

Les discussions porteront notamment sur la propagation de modèles de financement par récépissés d’entreposage et de gestion des garanties ayant fait leurs preuves dans les pays ACP (Sessions 15, 17 et 18).

Ce sera aussi l’occasion d’explorer les dispositions nécessaires à la mise en place de mécanismes de financement des chaînes de valeur agricoles (Sessions 10, 16, 21 et 22), pour des secteurs spécifiques de l’horticulture, de la pêche et du bétail (Sessions 2, 5 et 6) ou des objectifs spécifiques comme l’accès aux intrants agricoles et à la mécanisation (Sessions 7 et 12).

En lien avec cette exploration, des sessions axées sur des études de cas réussis documenteront des expériences soit d’ordre général sur les bonnes pratiques existantes dans le financement des chaînes de valeur agricoles (Session 1) et le développement d’instruments financiers pour l’agriculture (Session 4) soit d’ordre plus spécifique sur les prêts agricoles d’institutions de micro-finance (Sessions 9 et 13). L’expérience Kenyane en la matière sera notamment évoquée en Session 9.

Les sessions de cet axe se pencheront aussi sur le potentiel de création de nouveaux instruments, tels le financement participatif, permettant aux producteurs d’accéder aux marchés de capitaux (Sessions 3 et 24).

Les difficultés actuelles et les perspectives éventuelles sur le financement du commerce international de denrées alimentaires seront aussi à l’ordre du jour de ce premier axe sur le financement de l’agriculture (Session 11). En outre, un état des lieux de l’assurance agricole sera débattu et favorisera le débat sur les conditions d’émergence et de diffusion de cet outil en Afrique (S52).

Au total ce sont 71 intervenants qui animeront la vingtaine de sessions sur le financement de l’agriculture. Une occasion unique pour les participants de passer en revue les bonnes pratiques en matière de financement de l’agriculture en vue du développement de chaînes de valeur agricoles efficaces !

Article initialement publié sur le Blog du CTA: Des financements innovants pour une agriculture inclusive
Pour lire tous les articles publiés par les journalistes citoyen sur la Conférence Fin4Ag, un seul lien: http://bit.ly/1rvyyJN

Financement de l'agriculture familiale

Résumé sur l’Etude d’un mécanisme de warrantage au nord du Bénin

La lutte contre l’insécurité alimentaire reste d’actualité dans les pays d’Afrique au Sud du Sahara comme le Bénin où l’accès d’une tranche de la population de certains départements aux aliments durant toute l’année est une préoccupation majeure pour tous. Dans ce pays, l’insécurité alimentaire est largement répandue en milieu rural où les  ménages agricoles ayant théoriquement des bilans vivriers excédentaires sont paradoxalement aussi touchés. Le « bradage » des produits vivriers à la récolte est souvent à la base de ce phénomène.
Le projet d’Appui au Développement des Communes et aux Initiatives locales (ADECOI) dans son rôle d’appui-conseil aux communes du Borgou et conformément à l’un de ses objectifs qui est de contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire, a donc pris l’initiative de promouvoir le warrantage dans les sept communes bénéficiaires de son action en particulier et dans le département du Borgou en général. Le warrantage en effet garantit une meilleure répartition des ventes au cours de la saison en même temps qu’il améliore la disponibilité du crédit rural. Il est, de ce fait, considéré comme un instrument essentiel de lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté. Le warrantage est le fait de garantir un crédit par un produit agricole. Il est ainsi mis en œuvre au Nord-Bénin par l’ONG  SIA N’SON, en partenariat avec plusieurs groupements de producteurs.

Une étude a été conduite dans cette structure et dans les groupements qui ont adhéré à l’initiative dans la commune de Sinendé afin de comprendre, à travers une étude diagnostique, comment le mécanisme est mis en œuvre et quelles en sont les contraintes. Les données ont été collectées et analysées en appliquant les observations participantes, les entretiens avec les personnes ressources, la méthode de classement par paire et la statistique descriptive. Au terme du diagnostic, il ressort que l’efficacité et la pérennisation du warrantage dans la commune de Sinendé nécessitent une implication accrue des structures décentralisées de vulgarisation-conseil agricole pour améliorer le système de stockage, suivre l’utilisation faite des crédits reçus par les producteurs et assurer un bon approvisionnement en intrants agricoles. Le dispositif mis en œuvre mérite également d’être ajusté pour garantir un taux d’adhésion élevé parmi les producteurs pauvres.

Cette étude a été conduite par Tassou Moubarakatou et Esaïe Gandonou, respectivement Junior agroéconomiste et Dr. Ingénieur agroéconomiste à la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Unversité d’Abomey-Calavi au Bénin, Département Economie, Sociologie et Vulgarisation Rurales.

Télécharger ici l’étude complète

Financement de l'agriculture familiale, Les TIC: le tremplin pour une agriculture inclusive, Rencontres, colloques, forum, congrès

Devenez journalistes citoyens pour la conférence Fin4Ag

Agriculture for Young

Le Centre technique de coopération agricole et rurale ACP-UE (CTA), en collaboration avec l’Association Africaine du Crédit Rural et  Agricole (AFRACA), organise une conférence internationale sur le Financement des chaînes de valeurs agricoles « Fin4Ag » à Nairobi, Kenya du 14 au 18 juillet 2014.

La conférence « Fin4Ag » aidera les décideurs des secteurs public et privé à surmonter les obstacles qui entravent si souvent l’innovation – dans le cas qui nous occupe, en faveur d’un financement agricole impliquant les petits exploitants.

Mise en place d’une équipe de journalistes citoyens

Le CTA et ses partenaires mettront en place une équipe de journalistes citoyens qui couvriront la rencontre en ligne, afin de mieux interagir avec les participants,  informer et communiquer à distance avec le grand public qui ne pourra pas être présent à la conférence Fin4Ag. Cette équipe sera composé de 2 sous-groupes …

View original post 673 mots de plus